5 (100%) 2 votes

La soie est un tissu délicat, mais d’une grande beauté et d’une grande élégance. Elle est utilisée dans divers domaines : l’habillement, la décoration, la tapisserie et bien plus. Comme le tissu est conçu à partir d’une fibre naturelle, il a besoin d’un bon entretien.

Pourquoi faut-il faire attention à l’entretien de la soie ?

Pour pouvoir répondre à cette question, il faut remonter à la fabrication de la soie, afin de comprendre sa fragilité. Sa découverte a été faite plus de 2000 ans av. J.-C. La soie est une matière qui est obtenue à partir de la sériciculture. Il s’agit d’un système d’élevage du ver à soie, dans les mûriers. Ces vers créent un cocon où sont ensuite retirés les fils de soie. Pour obtenir le fil de soie, le cocon subit plusieurs traitements. Les différentes étapes fondamentales sont le décoconnage, l’étouffage, la filature, la teinture et le tissage. L’obtention de ce tissu de qualité passe par des étapes parfois rudimentaires, mais qui lui confèrent toute sa qualité. Comme il s’agit d’un fil naturel, il faut savoir qu’il est également fragile. Il convient d’en prendre soin correctement, notamment lors du lavage et du rangement. Jusqu’à aujourd’hui, sa fabrication maintient encore une partie de la pratique ancestrale.

Laver un vêtement en soie : comment procéder ?

Il existe différents types de tissus en soie, mais leur point commun est qu’ils se composent de fibres de soie. Les salissures sont inévitables quand vous mettez un vêtement en soie. Il est donc logique de le laver, mais il y a certaines précautions à prendre lors du lavage. Vous avez le choix d’aller au pressing ou de le faire vous-même. Si vous avez décidé de vous y mettre, voici des points essentiels à retenir :

  • Vérifiez d’abord s’il n’y a aucune mention qui stipule que le lavage se fait à sec uniquement. Dans ce cas, vous devez éviter le contact avec l’eau.
  • Par contre, si le vêtement en soie est lavable, le moyen le plus sûr reste le lavage à la main. Tenez compte des indications du fabricant, qui se trouvent sur l’étiquette. Il se peut que le lavage à la main soit proscrit, ou encore que les couleurs se détachent. Pour le savoir, il est conseillé de tamponner une petite partie du tissu avec un chiffon humide. Si les couleurs partent, alors il faut faire attention à ne pas le mélanger avec d’autres vêtements au risque de les tacher. Le choix de la lessive doit se faire avec beaucoup d’attention. La soie est sensible aux produits qui contiennent du blanchissant, encore plus à la lessive en poudre. Le savon liquide est bien plus adapté, ou encore le savon paillette.
  • Optez pour de l’eau tiède, qui respecte bien plus sa structure. Une trop forte chaleur ou le froid peuvent facilement la dégrader.
  • Une fois que vous avez fini de laver, il faut éviter d’essorer en pressant le tissu.

La fragilité de la soie dépend également de sa qualité. Voilà pourquoi il convient de bien choisir la boutique où vous achetez le vêtement. Des sites comme www.princessefoulard.com vous proposent par exemple de la soie de qualité parmi ses foulards. Mais dans tous les cas, vous devez faire attention au lavage. La soie est par exemple un tissu qui n’aime pas être trempé longtemps. Le rinçage s’effectue également avec de l’eau froide et non de l’eau chaude.

foulard carré en soie

Que faire si le vêtement en soie a été taché ?

Si vous avez taché votre beau vêtement en soie, le niveau de difficulté pour enlever la tache dépend de votre temps de réaction. Si vous réagissez assez vite, il sera plus facile de la retirer. Lorsqu’elle sèche, l’enlever devient plus difficile. Juste après qu’il soit entaché, il faut retirer l’excédent avec un papier absorbant ou un tissu en coton blanc, ou tout simplement du coton. Vous pouvez utiliser des astuces simples pour retirer la tache, comme du jus de citron ou du vinaigre blanc, additionné à de l’eau tiède. Cependant, un essai s’impose toujours avant de traiter toute la surface entachée. Une fois que vous avez appliqué la solution, vous pouvez laver le vêtement, en respectant toujours les indications du fabricant.

Le séchage d’un vêtement en soie

Sécher un vêtement en soie, c’est tout un art. Il n’y a pas de grandes difficultés, mais il faut procéder autrement que pour un habit classique. Après le lavage, une légère pression suffit pour retirer une grande partie de l’eau. Pour aspirer le reste, l’idéal est d’utiliser une grande serviette ou deux moyennes bien sèches et d’y enrouler le vêtement ou le foulard en soie. Reproduisez les mêmes gestes avec une autre serviette pour retirer un maximum d’eau. Le séchage se fait ensuite à plat, car la soie est un tissu lourd et avec des pinces le vêtement risque de se déformer. Sinon, s’il s’agit d’un tissu léger, vous pouvez vous servir d’un cintre.

Faut-il repasser un vêtement en soie ?

Après le lavage et le séchage, vient ensuite le repassage. Ce sont généralement les étapes à suivre lorsqu’il faut nettoyer un vêtement. Mais pour des tissus en fibre naturelle comme la soie, chacune des étapes demande plus d’attention. Il faut avant tout éviter de laisser sécher un peu trop le tissu, au risque qu’il durcisse et ainsi le détériorer. Le repassage doit se faire lorsque le vêtement est encore légèrement humide, pour qu’il garde sa souplesse. La température idéale est la plus faible. Trop chaud, le fer à repasser risque de le brûler et de créer des fourches au niveau de la fibre. La vapeur n’est pas non plus adaptée à la soie. Il faut donc éviter son utilisation au repassage.

Enfin, pour ce qui est du rangement, il faut tenir compte du fait que la soie est une fibre naturelle. Le mieux est de ranger le vêtement dans un endroit bien aéré et éclairé, car la fibre attire les petites bêtes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *